Malaury FORGET

Bourse doctorale du LabEx AE&CC
Titre de la thèse : Évolution du paradigme de la frugalité énergétique. Les expérimentations de la ville nouvelle de Milton Keynes en matière d’habitat (1967-2017)

 

Diplômes

Juin 2016, Obtention du diplôme d’État d’Architecte, conférant au grade de master avec mention recherche (ENSA Lyon).
Master 2 : Studio Stratégie et Pratique Architecturale Avancée,Enseignants responsables : Boris Bregman (dir. d’études), Christophe Boyadjian, Marc Bigarnet, Pierre Gras.
Master 1 : Studio Concevoir pour Construire Éthique et Technique, et La Fabrique In Situ.

Juin 2014, Obtention du diplôme d’études en architecture conférant au grade de licence (ENSA Lyon).

Juin 2011, Obtention du baccalauréat scientifique.

 

Structure(s) de rattachement

Laboratoire Cultures Constructives• Unité de recherche Architecture Environnement et Cultures Constructives (LabEx AE&CC)

 

Résumé de la thèse

Ce projet de recherche s’intéresse aux nombreuses expérimentations qui ont eu lieu dans la ville nouvelle de Milton Keynes, autour de la question de l’énergie. Située en Angleterre, cette New Town est une ville satellite de la capitale,programmée en 1967 et est conçue suivant un urbanisme inspiré de deux des modèles marquants du XXè siècle.

Le master plan, à la croisée du modèle théorique des Garden cities et des principes de la ville moderne, permet différentes expérimentations quand il faut bâtir la ville pour y créer logements, emplois, équipements et infrastructures. Trois expositions remarquables ont eu lieu entre 1981 et 1994 avec pour sujet la création d’habitats efficients d’un point de vu énergétique. Les prototypes sont ensuite vendus et sont toujours habités à l’heure actuelle.

Du modèle hérité des garden cities aux influences du mouvement moderne, quelles conditions favorisent l'expérimentation et en quoi Milton Keynes peut être vu comme un laboratoire de la frugalité énergétique ?

L'hypothèse avancée ici, est que le potentiel expérimental d’un urbanisme de secteurs a rendu possibles de nombreuses expérimentations. Dans un contexte d’émergence de la pensée écologique et de prise de conscience des limites de nos ressources naturelles, ces expérimentations se sont faites dans le sens de la frugalité énergétique. Du projet de territoire aux prototypes d'habitats, de la création de la ville à aujourd'hui, Milton Keynes retrace l'évolution du paradigme de la frugalité énergétique.

Mots clés de la thèse : Milton Keynes, frugalité énergétique, cultures constructives, expérimentations, unité de voisinage, habitat

Directeur de thèse : Gilles Novarina

 

Contact

forget.m@grenoble.archi.fr