Les métropoles ont été créées avec une vocation de « chef de file » des territoires : ce qui suppose, très concrètement, d’oser expérimenter, tester des voies nouvelles, des « transitions ». Transitions ? Oui, mais vers quoi ? Un avenir où la qualité de vie sera meilleure, certes. Un avenir où les enjeux environnementaux et sociaux seront davantage pris en compte, c’est certain. Mais pour trouver « la » voie, il faut chercher, procéder par essai-erreur, oser être « démonstrateur ». Cette conférence-débat s’intéressera à cette question : les métropoles savent-elles accompagner voire initier les transitions sociales, énergétiques, économiques… ou les subissent-elles ? Mieux, leurs expériences bénéficient-elles aux autres territoires ? Les ressources sont là : richesses humaines et intellectuelles, laboratoires universitaires et centres de recherche, développement et innovation. Leur concentration suffit-elle à produire du changement bénéfique pour le territoire ? Y a-t-il un modèle métropolitain à inventer ?

Ces rencontres sont organisées par le PUCA et la Métro dans le cadre du POPSU. 

Entrée libre. Inscriptions sur : http://enqueteur.dgaln.developpement-durable.gouv.fr/index.php?sid=88697&lang=fr

Cliquez ici pour voir le programme de l’événement.