IMR, Spatialiser la transition énergétique

Cette recherche interroge la « cohérence spatiale » des logiques de substitution énergétique à l’oeuvre en France. On part du constat que les innovations dans ce domaine se sont généralement traduites par une banalisation et une uniformisation du territoire et des paysages. L’essor de la construction de maisons standardisées à ossature bois et de parc éoliens sont l’éclatante illustration des conséquences de ces logiques d’aménagement principalement basées sur une approche techniciste de l’innovation.

Lire la suite »

TerrHab

De l’habitabilité à la territorialité, et retour : à propos de périurbanités, d’individus et de collectifs en interaction.
Contrat porté par le laboratoire PACTE

Lire la suite »