Vers un écosystème énergétique territorial. 

Comment imaginer la vie post-carbone en milieu rural, au-delà des approches « technicistes » d’installations d’équipements photovoltaïques, éoliens ou hydroélectriques ?

Une équipe de recherche a mobilisé trois écoles d’architecture pendant deux années pour esquisser les principes d’un « écosystème énergétique territorial » prenant en compte les modes d’habiter, de se déplacer, de s’alimenter, de travailler dans ces territoires.
Cette étude est centrée sur la ville d’Ambert, dans le Parc naturel régional Livradois-Forez, Puy-de-Dôme.

 

Accédez au webdoc ici.