Aysegül CANKAT

Professeure, HDR, architecte

Architecte D.P.L.G, HDR en aménagement de l’espace et urbanisme

Maître de conférences en Théories et Pratiques de la Conception Architecturale et Urbaine

Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble

EPE Université Grenoble Alpes

 

Diplômes

2019 : Habilitation à diriger des recherches en géographie et aménagement de l’Université Paris Nanterre, sous le parrainage de Monique Moreau-Poulot, devant un jury composé de :
Jury : Xavier Bonnaud, Professeur des universités, ENSA Paris La Villette (rapporteur)
Gilles Novarina, Professeur des universités, Université Grenoble Alpes (rapporteur)
Rémi Baudoui, Professeur des universités, Université de Genève (examinateur)
Ahmet Insel, Professeur émérite, Université de Galatasaray-Istanbul (examinateur)
Françoise Very, Professeur honoraire, ENSA de Grenoble (examinateur)
Catherine Grout, Professeur des universités, ENSAP de Lille (présidente du jury)
Monique Moreau-Poulot, Professeur des universités, Université Paris Nanterre (référente)

Janvier 2011 : Doctorat en histoire de l’art, thèse soutenue le 8 janvier 2011 à l’INHA, Paris, mention très honorable avec les félicitations du jury, Université de Paris1 – Panthéon-Sorbonne, sous la direction de Dominique POULOT, PR Université Paris 1.

Juin 1998 : DEA « Histoire des relations et des interactions culturelles internationales » à l'Université Pierre Mendès France.

Juin 1984 : Architecte DPLG, diplômée de l'Ecole d'Architecture de Grenoble.

 

HDR, résumé

« Etre architecte, la construction d’une éthique par la compétence spatiale »

La compétence spatiale est multiple et n’est pas uniquement celle de l’architecte auteur/fabricant/constructeur. Elle est, bien sûr, celle de la mesure, de la dimension, des proportions, et fondamentalement celle des relations. Relations entre les lieux, les temps et les hommes qui engagent la responsabilité de l’architecte. Elle est celle de la capacité à saisir les qualités de tous les espaces, même des plus ordinaires, des plus délaissés, des plus pauvrement agrémentés, produits par les architectes ou autres professionnels de l’espace, ou par la transmission des savoir-faire et des savoir-vivre propres aux processus sans architecte et sans planification. Elle n’est pas que matérialisation physique mais aussi pensée ; elle n’est pas que technique mais aussi philosophie ; elle est processus inclusif. Il ne s’agit donc pas d’une éthique fournie par autrui, même bien fondée, qui dira à l’architecte ce qu’il doit ou ne doit pas faire, ce qui est bien ou mal pour lui, pour la société, pour l’environnement. L’architecture se déploie comme une éthique en soi, en d’autres termes comme un savoir du monde qui se construit et qui est construit à travers des choix, de pensée et d’action.

Il s’agit dans ce travail d’expliciter le cheminement qui m’amène, via la recherche et l’enseignement, à la construction d’un monde conceptuel renouvelé qui ouvre les possibles d’une manière propre de penser le projet d’architecture où l’éthique se met en acte dès le début du processus.

 

Cinq parties organisent le volume inédit. Chaque fois, l’architecture croise un champ spécifique pour construire une distance réflexive dans laquelle se situe la pensée.

1) - Le vide comme le plan d’immanence de l’architecte

2) - Le territoire comme culture de l’architecte

3) - Le projet d’architecture comme question au territoire

4) - L’informel comme machine à penser l’espace et le temps

5) - Le dessin/re-dessin, mettre l’espace en récit pour l’habiter

 

La première partie met en discussion « le vide comme le plan d’immanence de l’architecte » qui s’est lentement construit par la rencontre de la philosophie, de la peinture chinoise et de la physique quantique. Elle énonce la capacité de la notion du vide à tenir ensemble les diversités et à fabriquer les spécificités, à contenir la matière et les énergies, à mettre en dynamique simultanée les échelles et les lieux. Le vide se pense, se matérialise, se spatialise, se théorise dans une multiplicité qui en fait le plan d’immanence de l’architecte, un sol de fertilité intellectuelle où l’architecture et son projet se pensent et s’expérimentent de manière sans cesse renouvelée.

La deuxième partie s’intéresse à la présence multiple et diversifiée de la notion du territoire dans la culture de l’architecture. Elle initie l’état de l’art de l’articulation territoire/architecture et explicite en quoi le territoire impulse la pensée du vide.

Dans la troisième partie, le territoire, par une multitude de qualités qui intéressent le projet d’architecture, en devient le paramètre fondamental. Et dans une dynamique interactive, le projet, questionnant le territoire, participe à la production de nouvelles connaissances pour le territoire et pour le projet.

Le vide théorique se relie à la matérialité spatiale par sa qualité phénoménale. Cette dernière s’exemplifie avec force dans le travail que je mène sur les quartiers d’habitat informel à Istanbul. C’est d’ailleurs ce travail qui permet d’énoncer explicitement le mécanisme de pensée par le vide, via les espaces, les dispositifs et les systèmes de relation du « dehors ». Cet intérêt, qui s’était déclaré de manière intuitive dans ma thèse, a atteint la maturité nécessaire pour être explicité de manière théorique. C'est de ce processus d'énonciation que traite la quatrième partie.

La cinquième explore les outils de l’architecte où le dessin/redessin se déploie comme outil de recherche, de production de connaissance et de théorisation. Et cet outil permet de ramener vers l’architecture les apports des domaines explorés.

 

Outre le volume inédit, deux autres volumes sont présentés.

Le premier volume est une biographie réflexive constituée de trois parties :

1) – à rebours-à venir (recherche)

2) –  à distance-plus ou moins (international)

3) – à tort-à raison (enseignement)

 

Le deuxième volume est celui du recueil d’articles et s’organise à partir de trois couples de thèmes :

1) – Territoire/Projet

2) – Patrimoine/Habitat

3) – Informel/Représentation

 

Domaines de recherche

L’informel et le vernaculaire

Les milieux contraints

Les territoires du XXIe siècle

Les villes et les métropoles du Sud

Le transfert culturel

Le dessin comme outil de recherche

La recherche par le projet

Les liens philosophie-architecture

 

Activités de recherche

Recherches en cours

- Responsable du programme de recherche « CLEF@R » : Connaissance Locale comme Expertise Fondamentale de la Résilience (Appel à projet APP IMPULSION 2020_VOR-RISK)

Les objectifs scientifiques :

  • Diversifier et consolider l’expertise par l’interdisciplinarité : architecture - sociologie
  • Construire les méthodes et les outils d'identification de la résilience en entrant par un objet cristallisant des enjeux à différentes échelles territoriales et temporelles, celui des infrastructures ressources et des espaces ouverts où s’organise la vie collective.

Il s’agit de considérer les espaces ouverts et les infrastructures comme systèmes de vie par leur capacité à constituer des lieux privilégiés de la résilience humaine et environnementale, et rendre ainsi visibles leurs qualités et les pratiques qui assurent leur continuité par les outils de représentation et l’analyse de données d’enquêtes.

Le projet ambitionne un caractère innovant par :

  • L’hybridation des méthodes, renouvellement des outils
  • L’architecture et la sociologie se mettent ensemble pour travailler sur les questions de résilience (humaine et spatiale) par le biais des espaces ouverts et des infrastructures.
  • La mise en croisement et en complémentarité des deux disciplines a capacité à activer la fabrication d’une expertise spécifique socio spatiale, indispensable à la connaissance et à la gestion des situations de vulnérabilité.

Recherche en collaboration avec Céline Cholez du laboratoire Pacte.

 

- Collabore au programme de recherche « Rythmologies », MSH Alpes

Temps d’espace, rythmes d’usage : La représentation comme moyen d’écriture et de lecture d’interrelations entre temps et espaces sera l’entrée en la matière dans le projet de recherche « Rythmologies ? Les individus, les territoires et les organisations à la recherche de nouveaux rythmes* ». Ce sont surtout les instants comme perturbateur de rythmes et l’inattendu comme nécessité d’inclusion dans les processus d’organisation spatiale qui seront explorés. Les outils de pensée et de représentation de la discipline architecture seront mobilisés pour réfléchir aux relations espace/temps (dépassant la pensée d’une relation unique et qui se statise) dans l’objectif de renouveler la pensée du projet ainsi que les actions qu’il met en place.

* Il s’agit d’une recherche collaborative interdisciplinaire, proposée par Luc Gwiazdzinski, qui est conduite dans le cadre d’une équipe de neuf chercheurs (géographes, architectes, climatologues, océanographes, sociologues, cancérologues…) de différents laboratoires du site grenoblois (Pacte, Laboratoire d'étude des Transferts en Hydrologie et Environnement, Institut des géosciences de l’environnement, Architecture, Environnement et Cultures Constructives…).

 

- Co-responsable du projet de recherche en cours de montage « Capitalisation/Théorisation des missions de terrain », FAP/AE&CC

Ce projet, réfléchi dans une perspective de trois années, prévoit pour l’année 2020-2021 :

  • L’écriture de deux articles scientifiques, l’un méthodologique (A. Cankat, H. Mama-Awal, O. Moles) l’autre théorique (A. Cankat, H. Mama-Awal) dans l’objectif d’explorer une question principale :
  • Comment mettre en place des outils de capitalisation des méthodologies de projet à partir des expériences de terrain?

Trois points fondamentaux sont mobilisés :

  • Nécessité de partager et de co-fabriquer les connaissances (attitude de transmission et d’apprentissage),
  • modalités de spatialisation de l’organisation de la société (notions de structure et d’infrastructure),
  • inscription de la réflexion dans un débat plus large (questions de co-construction et de bien commun).

 

Encadrement de thèses

2 thèses en direction et deux thèses en co-direction sont en cours :

1) - Clara Caroff (direction), Habiter l’impermanence et processus projectuels contemporains : l’eau comme territoire vécu et pensé, à partir du cas du bassin du Tonlé Sap (Cambodge).

Habiter l’impermanence : en quoi considérer l’eau comme ressource et territoire permet-il d’interroger les processus projectuels contemporains ? Comment penser les lieux d’établissement de l’homme avec les risques et aléas d’un milieu contraint, notamment par l’eau ? Le projet propose l’approche des aléas par le médium qu’est l’édifice, au travers du dialogue entre les connaissances savantes et vernaculaires d’un territoire. Le cas du bassin du Tonlé Sap, au Cambodge, nous intéresse car nous pourrons y appréhender l’eau comme espace et territoire vécu et pensé. Un temps de ce travail sera consacré au terrain, par le dessin et re-dessin de l’habitat du Tonlé Sap. Les connaissances extraites permettront de produire à propos de ce lieu de nouvelles données spatiales. L’étude d’un cas, connaissant de grands aléas saisonniers, permettra d’interroger les stratégies mises en place dans d’autres contextes, ainsi que l’expertise spécifique à l’architecte.

En quoi la mise en vis-à-vis de connaissances vernaculaires (dispositifs, cycles, organisation spatiale) avec les connaissances institutionnelles peut-elle nourrir et renouveler la pratique de l’architecte ? Comment les connaissances produites à partir d’un terrain spécifique peuvent, au-delà de cette localité, participer à la mise en place et l’assemblage d’outils servant le processus de projet, et ce notamment au regard des enjeux actuels liés à l’environnement, l’économie et la société.

À partir de l’étude des établissements humains du Tonlé Sap, deux objectifs sont visés par ce projet de thèse : le premier est la production de connaissances locales par le dessin/redessin. Le deuxième objectif est d’élargir la réflexion à partir de ces connaissances, pour contribuer aux processus projectuels contemporains, où l’aléa et l’impermanence font partie de la pensée.

 

2) - Etienne Randier (direction), Penser le projet par les marges : L’habitabilité en contexte d’incertitudes par l'exploration de la métropole de Montevideo (Uruguay).

Dans un contexte d’incertitudes (et de risques) multiples, en quoi les marges sont-elles porteuses d’habitabilité ? Comment les outils de l’architecte, notamment les différents modes de représentations, permettent-ils de révéler ces différentes qualités de l’habiter pour mieux en penser les outils conceptuels qui engagent et questionnent les transformations à différentes échelles ? Etudier les marges des territoires métropolitains à partir des différentes dimensions de l’habitabilité permet de renouveler la pensée du projet. Nous envisageons les marges comme des territoires spécifiques, porteurs de qualités physiques, les rendant disponibles pour les aléas et les imprévus climatiques, et de qualités sociales, comme lieux d’auto-détermination, de liberté et d’interactions, autant de qualités résilientes et humaines. En interrogeant le contexte d’incertitudes, ce sont les indicateurs de l’urgence climatique, du réchauffement, de la montée des eaux, des aléas naturels, de l’urbanisation ou encore de l’épuisement des ressources, du mal logement et de la biodiversité qui se cristallisent et se révèlent dans les marges. L’objectif de ce travail est de produire une pensée du projet par les marges, ouvrant par la même occasion un champ de recherche et d’action en contexte d’incertitudes.

Montevideo, capitale de l’Uruguay, constituera un territoire métropolitain d’études privilégié. Ses marges sont caractérisées par l’installation de l’habitat informel en bordure des cours d’eaux : aléas sous forme d’inondation ou de crue, biodiversité, dispositifs économes et espaces communs, évolutivité, réversibilité et adaptabilité de l’habitat face aux risques économiques et naturels en constituent les enjeux.

 

3) - Julie Martin, co-direction avec Gilles Novarina, UGA, Le territoire comme poïesis de l'architecture, un essai de renouvellement de la pensée et de la pratique du projet.

 

4) - Niloofar Hashemi Azar, co-direction avec Madame Monique Moreau Poulot, UMR Lavue, Université Paris Nanterre, Du logement à l’habitat, la ferme urbaine comme innovation socio-spatiale.

 

Activités pédagogiques

 

Cycle master

Co-responsabilité de la thématique de master « Aedification, Grands territoires, Villes »

Responsable de l’enseignement du projet en master 2, Thématique de master « Aedification, Grands

territoires, Villes » et co-responsable de PFE recherche avec Sophie Paviol (M2, 22 étudiants, 120h)

Lien recherche : L’enseignement en lien avec la thématique de recherche « le projet comme processus transformant, méthode et outils de pensée et d’action »

 

Module Théorique en M2, « La recherche : trajectoires, pratiques, perspectives scientifique », (M2, 20

étudiants, 10h)

Lien recherche : Contenu et méthode à partir du volume inédit de la HDR

 

Module théorique en M1, « Dé-normer pour penser l’architecture »,  (M1, 25 étudiants, 5h)

Lien recherche : Séminaire sur les problématiques de recherche  liées aux processus de fabrication spatiale informelle

 

Encadrement de Mémoires M1 (M1, 10 étudiants, 20h)

Lien recherche : Apports méthodologiques, énonciation d’un positionnement liée à la société, développement d’outils

 

Cycle licence

« Souligner les liens pour fabriquer les relations : la Villeneuve, notre quartier » : Enseignement qui

s’organise à partir des questions des liens et des dispositifs de relation dans le quartier de la

Villeneuve. (L1, 70 étudiants, 20h)

Lien recherche : Méthodologie de projet, dessin/re-dessin (liens grand territoire-petit dispositif)

 

« Cultures de l’habiter » : Cours sur la diversité des établissements humains pour une initiation aux

productions spatiales multiples dans le Monde. Travail sur les cultures de l’habiter à l’aune des enjeux

environnementaux et climatiques. (L1, 140 étudiants, 20h CM)

Lien recherche : recherche sur la diversité des territoires, des stratégies d’établissement humains (ouverture internationale)

 

Et encadrement des rapports d’études. (L3, 20 étudiants, 20h)

 

Travaux et publications

Chapitres d'ouvrages scientifiques

Cankat, Aysegül, « Vernaküler mimari örnegi olarak gecekondu, gecekondu gözlemcisi olarak mimar », [Gecekondu as vernacular architecture, architect as an observer of gecekondu], in Gecekondu Sohbetleri : Arsiv, bellek, imge, mekan, mimari-Gecekondu Conversations : Archive, memory, imagery, space, architecture, sous la dir. de Yasar Adnan Adanali, Istanbul, Studio X and Columbia University Press, 2018, p. 38-51.

 

Cankat, Aysegül, « Istanbul, les gecekondu comme expérimentation spatiale : détours et inversions pour repenser l’architecture », in Au tournant de l’expérience, Interroger ce qui se construit, partager ce qui nous arrive, sous la dir. de Younès Chris, Bodart Céline, Paris, Hermann, Partie III, chapitre XII, février 2018, p. 157-171.

 

Cankat, Aysegül, « Les gecekondu à Istanbul, des espaces où se cristallisent les cultures de l’habiter comme patrimoine », in Mémoires et patrimoines, des revendications aux conflits, sous la dir. de Barrère Céline, Busquet Grégory, Diaconu Adriana, Girard Muriel, Iosa Ioana, Paris, l’Harmattan, coll. Habitat et sociétés, Partie 5, chapitre 3, novembre 2017, p. 299-311.

 

Cankat, Aysegül, « Istanbul des quartiers informels, les riches spatialités des gecekondu face aux grands projets de renouvellement », in Inégalités urbaines, du projet utopique au développement durable, sous la dir. de Mantziaras, Panos ; Milbert, Isabelle ; Vigano, Paola, Genève, MetisPresses, 2017, p. 93-111.

 

Cankat, Aysegül, « Du tout à l’ensemble, une pensée en systèmes pour le projet urbain », in Ville, Territoire, paysage, vers un nouveau cycle de pensée du projet, sous la coord. De Xavier Guillot, Saint-Etienne, Publications de l’Université, 2016, p. 248-255.

 

Cankat, Aysegül, « La thèse comme embrayeur méthodologique. Des outils de production de connaissance aux outils d’énonciation projectuelle », in Espace, Matières, Société. Architecture en recherche, 2013, p. 131-144, (en ligne :

http://www.grenoble.archi.fr/pdf/publications/ouvrage_EMS_HD.pdf

 

Cankat, Aysegül,  « Un mythe à Istanbul, l’habitat comme identité communautaire », in Histo.art, vol. 1, n° 4, Goûts privés et enjeux publics dans la patrimonialisation XVIIIe - XXIe siècle, sous la dir. de Dominique Poulot, Paris, Publications de la Sorbonne, 2012, p.113-137.

 

Cankat, Aysegül, « Ekolojik dizgelerin mekan kurucu yetenekleri : kentsel dönüsümden çevresel yenilemeye [L’écologie comme premier paramètre du projet : du renouvellement urbain à la réhabilitation environnementale] », in Greenage II, Proceedings Book, Istanbul, Mimar Sinan Fine Arts University Press, p.587-597.

 

Cankat, Aysegül. « Cartographie, Connaissance, Communication », in Le Alpi-Les Alpes, éd. CELID, Turin, Mai 1997, p.105-111.

 

Articles dans des revues

Cankat, Aysegül, « Ya Kuzey Doğu olsaydı », [Et si l’Est était le Nord], Hayıt n°13, septembre 2019, p. 2-6.

 

Cankat, Aysegül, « Çocuklar da mekan kurar, oyunlarıyla : Seksek, saklambaç, birdirbir, ip atlama [Les enfants instaurent l’espace, avec leurs jeux : la marelle, le cache-cache, le saute mouton, le saut à la corde], Hayıt n°12, novembre 2018, p. 12-17.

 

Cankat, Aysegül, « Dünyanin boyutlari, kentin göçebe halleri, Hal IV : Ötede kalan, beride duran, bahçe duvarindan ülke sinirina », [Les dimensions du Monde, les états nomades de la ville, Etat IV : Qui reste par là, qui s’arrête par ci, du mur de jardin à la frontière d’Etat], Hayit n° 11, mai 2018, p. 12-17.

 

Cankat, Aysegül, « Dünyanin boyutlari, kentin göçebe halleri. Hal III : Duvar taskinlari, esik akmalari, sizma, siçrama, damlama », [Les dimensions du Monde, les états nomades de la ville. Etat III : Le ressac et l’écume, perfusion – diffusion - infiltration], Hayit n° 10, janvier 2018, p.20-25.

 

Cankat, Aysegül, « Dünyanin boyutlari, kentin göçebe halleri. Hal II : Incire bulanmis kiraz, agacin yörüngesinde », [Les dimensions du Monde, les états nomades de la ville. Etat II : Le cerisier enlacé du figuier, dans l’orbite de l’arbre], Hayit n° 9, octobre 2017, p. 34-38.

 

Cankat, Aysegül, « Dünyanin boyutlari, kentin göçebe halleri. Hal I : Caydanliktaki sokak, koltuktaki dünya », [Les dimensions du Monde, les états nomades de la ville. Etat I : La rue dans la théière, le Monde dans le fauteuil], Hayit n° 8, juin 2017, p. 22-27.

 

Cankat, Aysegül, « Ötekileştirerek ayıran kimlikten, tamamlayarak birleştiren özelliklere : Bir şair, bir yazar ve bir filozofun çok katmanlı düşünceye teşviki », [De l’identité qui se construit par opposition à la spécificité qui réunit par complémentarité : un poète, un écrivain et un philosophe pour inciter à penser multiple], Hayit n° 6, décembre 2016, p. 8-14.

 

Cankat, Aysegül, « Mimarlık projesinde beklenmeyen ölçekler ve etkileşimler : İlişkisel düşüncenin yönettiği eğitim », [Des échelles inattendues du projet d’architecture : l’enseignement guidé par une pensée relationnelle], Hayit n° 5, septembre 2016, p. 43-47.

 

Cankat, Aysegül, « Mekansal karsitlarin birlikteligi, sinirlar-geçisler-iliskiler », [Le vivre ensemble des espaces, limites-passages-relations], Hayit n° 4, mai 2016, p. 62-67.

 

Cankat, Aysegül, « Cerçevenin disinda, yasamin içinde bir mekan, gecekondu », [Des espaces hors cadre mais dans la vie, gecekondu], Hayit n° 3, février 2016, pp. 24-27.

 

Cankat, Aysegül, « Mimarlik projesinin ilk parametresi olarak bölge (territory) : Sürdürülebilirligi teknige indirgememek », [Le territoire comme premier paramètre du projet d’architecture : la soutenabilité au-delà de la technicité], Hayit n° 2, octobre 2015, p. 8-11.

 

Cankat, Aysegül, « D’Istanbul et de Grenoble, les territoires métropolitains comme laboratoire », in le Cahier du Métrolab, Grenoble Alpes Métropole, 2e semestre 2014.

 

Cankat, Aysegül, « L’habitat spontané à Istanbul : Inscrire l’impermanence dans la durée par un fondement scientifique », in Le Philotope, n° 10 sous la dir. de Jacques Porte, revue du réseau scientifique thématique PhilAU, ENSA de Saint-Etienne, mars 2014, p. 81-88.

 

Cankat, Aysegül. « La vallée de Cendere à Istanbul : réactiver la géographie pour une métropole soutenable », in  IMO Mimarlara Mektup [La lettre aux architectes, de la Chambre des Architectes d’Istanbul], n° 153, novembre 2011.

 

Cankat, Aysegül, « İstanbul Kara Surları’nı bir dizge olarak algılamak ve anıt ötesi dinamikler içinde korumak » [La Muraille terrestre d’Istanbul comme système : des dynamiques de préservation au-delà de la monumentalité], in Mimarist, n° 41, automne 2011, Istanbul, p. 71-73.

 

Cankat, Aysegül, « Le Mur de Théodose II à Istanbul : penser et agir à l’interrelation des échelles et des enjeux », ın Bulletin Europa Nostra, février 2011, p. 9-10.

 

Cankat, Aysegül, « Haliç bir sistemdir » [La Corne d’or est un système], in Mimarist, n° 42 dossier Corne d’Or, hiver 2011, Istanbul, p. 62.

 

Cankat, Aysegül, « Gecekondu : un projet urbain en acte et en puissance », in Urbanisme, n° 374, sept.-oct. 2010, p. 60-61.

 

Cankat, Aysegül, « Büyük ölçek sorgulayicisi olarak mimarlik projesi : Beykoz örnegi » [Le projet d’architecture comme question à la grande échelle : la cas de Beykoz], in Mimarist, n° 35, été 2009, p. 84-87.

 

Communications avec actes dans des congrès internationaux

Cankat, Aysegül ; Ötkünç, Arbil ; Öncel, Derin ; Özaydin, Gülsen ; Barkul, Ömür, «Pioneer examples of planned garden housing settlements in Istanbul from 1950 and still in process », communication dans le cadre du 4e congrès international  de l’ISUFItaly, READING BUILT SPACES. Cities in the making and future urban form, 26-28 septembre 2018, Bari.

 

Cankat, Aysegül, « La connaissance comme valeur ajoutée : représenter les territoires de l’informel, Hasköy, Hamidiye, Karanfilköy, Kuzguncuk à Istanbul », communication dans le cadre du colloque international Représenter les territoires, organisé par le Collège International des Sciences Territoriales, Rouen, 22-24 mars 2018. https://cist2018.sciencesconf.org/167138/document

 

Cankat, Aysegül, « Istanbul des quartiers spontanés, les riches spatialités des gecekondu », communication dans le cadre de la journée d’études Bernardo Secchi, la Ville des Riches et la Ville des pauvres, Fondation Braillard Architectes, EPFL, IHEID, Genève, 27 septembre 2016.

 

Cankat, Aysegül, « Istanbul et ses quartiers d’habitat spontané : la double résilience des gecekondu », communication dans le cadre du congrès international  La résilience dans le monde du vivant, Marseille, 19-21 mai 2016.

 

Cankat, Aysegül, « Gecekondu comme expérimentation spatiale, retours et inversions pour penser l’architecture », communication dans le cadre de la conférence internationale architecture et philosophie, Au tournant de l’expérience. Interroger ce qui se construit, partager ce qui nous arrive. Paris, la Cité de l’Architecture, 11-12 mars 2016.

 

Cankat, Aysegül, « Du tout à l’ensemble, une pensée en systèmes pour le projet urbain », communication dans le cadre du colloque Ville, Territoire, paysage : vers un réseau de pratiques et de savoirs dans les ENSA(P), les Grands Ateliers de l’Isle d’Abeau, 26-27 mars 2015.

 

Cankat, Aysegül, « Les gecekondu à Istanbul, des espaces où se cristallisent les cultures de l’habiter comme patrimoine », communication dans le cadre du colloque international Revendications et contestations patrimoniales, perspectives européennes, ENSA Paris Val-de Seine, Paris, 11-13 décembre 2014.

 

Cankat, Aysegul, « Les quartiers de gecekondu à Istanbul, espaces imbriqués, usages entrelacés », communication dans le cadre du colloque international Quartiers, le retour ou la fin, l’Institut Français d’Etudes Anatoliennes, Istanbul, 2-3 mai 2013.

 

Cankat, Aysegül, « Ekolojik dizgelerin mekan kurucu yetenekleri : kentsel dönüsümden çevresel yenilemeye [L’écologie comme premier paramètre du projet : du renouvellement urbain à la réhabilitation environnementale] », communication dans le cadre du colloque international Greenage II, International Symposium, MSGSÜ, Istanbul, 26-27 avril 2012.

 

Cankat, Aysegül, « Les passages vernaculaires, des relations émotionnelles », communication dans le cadre du colloque international Passing, Passage, Arcade, AKSAM, Istanbul, 7-8 mars 2012.

 

Cankat, Aysegül, « La ville multiple : l'habitat d'Istanbul, commandes privées et images publiques », communication dans le cadre de la journée d’études « Goûts privés et enjeux publics : les modes de  patrimonialisation », INHA, Paris, le 24 juin 2010. 

 

Cankat, Aysegül, « Représenter, communiquer : le S.I.G. en territoire urbain », communication dans le cadre du colloque international Représenter Istanbul, IFEA, OUI, Istanbul, 1-2 mai 2000.

 

Rapports de recherche

Cankat, Aysegül, Les petites maisons avec jardin et les cités jardins, perspectives de soutenabilité, contribution au rapport intermédiaire du projet de recherche « La soutenabilité des quartiers planifiés à Istanbul, 1950-1960 : les cités-jardins en référence », co-responsable scientifique du projet BAP, 2015-2018, MSGSÜ, avec Derin Öncel, rapport intermédiaire, MSGSÜ, Istanbul, 2 février 2018.

 

Cankat, Aysegül, Les sites archéologiques, les installations en milieu rural, les nouveaux projets, contribution au rapport final du projet de recherche « La cartographie interactive des interrelations entre les villages et les aires archéologique,s l’exemple de Denizli », co-responsable scientifique du projet  BAP, 2014-2016, MSGSÜ, avec Gülsen Özaydin, rapport final, MSGSÜ, Istanbul, 6 octobre 2016, 64 p.

 

Cankat, Aysegül, « Représentation des formes urbaines et architecturales et D.A.O. », in Atlas Urbain de Grenoble, sous la responsabilité scientifique de Bernard Bonhomme, Rapport de recherche, contrat : 9001222007501, MELTE, Bureau de la recherche Architecturale, 1992, p. 5-41.

 

Séminaires et journées d'études

Cankat, Aysegül, Proje kültürleri, bölgesel stratejiler-noktasal eylemler, [Les cultures de projet, les stratégies territoriales, les actions locales], contribution dans le cadre du séminaire de master II du département de la planification urbaine, MSGSÜ, Istanbul, le 2 avril 2018.

 

Cankat, Aysegül, Açik mekânin kullanimlarla örülmesi, yasam alanlarinin devamliligi, [Tisser les espaces ouverts avec les usages, la continuité des lieux de vie], contribution dans le cadre du séminaire de master II du département de la planification urbaine, MSGSÜ, Istanbul, le 2 avril 2018.

 

Cankat, Aysegül, organisation du séminaire Les petites maisons avec jardins et les garden-city, pour une perspective de recherche internationale, ENSA de Grenoble, Grenoble, le 21 mars 2018.

 

Cankat, Aysegül, Mekânsal deneyim olarak gecekondu, [Gecekondu comme expérimentation spatiale], contribution dans le cadre du séminaire de master II du département de la planification urbaine de la faculté d’architecture, MSGSÜ, Istanbul,  le 8 février 2016.

 

Cankat, Aysegül, Gecekondu bir(çok) mekandir : mimarin kültürü, mimarligin referansi,  [Gecekondu est espace(s) : culture et référence pour l’architecte], dans le cadre du séminaire de master, MSGSÜ, Istanbul, le  30 novembre 2015.

 

Cankat, Aysegül, Mimarî Projede Ölçekler Arasi Düsünce Kültürü, [la culture de la pensée à l’interrelation des échelles en architecture], communication pour la clôture du séminaire de recherche en master, MSGSÜ, département architecture, Istanbul, le 12 mai 2014.

 

Cankat, Aysegül, Les gecekondu comme laboratoire pour la connaissance en architecture : inverser le regard pour apercevoir, communication dans le cadre du séminaire « gecekondu comme expérimentation spatiale », MSGSÜ, Istanbul, le 28 février 2014.

 

Cankat, Aysegül, La soutenabilité face à la spéculation foncière, contribution au séminaire « Le Port d’Ayvacik et l’environnement », organisé par GÜMCED, Büyükhüsun, Canakkale, Turquie, le 28 août 2011.

 

Cankat, Aysegül, Anlatim sekansi olarak tipoloji : bilgi üretmeden mekan üretmeye dogru [La typologie comme séquence narrative : de l’outil de connaissance à l’outil opératoire], communication dans le cadre du séminaire sur l’enseignement du projet à l’Université Technique de Yildiz, Istanbul, le 21 avril 2011.

 

Cankat, Aysegül,  Beykoz, Istanbul : ville nature - ville ressources, organisation et contribution à la journée d’étude sur la métropole durable, la Mairie de Beykoz, Istanbul, 3 février 2009.   

 

Cankat, Aysegül, Nature, culture, urbanité : équilibres pour un territoire soutenable - Beykoz, Istanbul -, organisation du séminaire à la Mairie de Beykoz, Istanbul, 17 novembre 2008.

 

Cankat, Aysegül, La recherche et l’enseignement du projet : de l’expérience à l’expérimentation, contribution au  séminaire « projet urbain », Université Aristotelès de Thessalonique, Thessalonique, le 23 septembre 2008.                       

 

Cankat, Aysegül, Etalement et renouvellement : questions d’actualité, questions d’urbanité, contribution au séminaire de travail à IMP (Istanbul Metropolitan Planning), Istanbul, 1er  février 2008.              

 

Cankat, Aysegül, Ville équitable, ville durable : Kasimpasa-E5 à Istanbul, un territoire sous haute pression, organisation et contribution à la journée d’étude sur la ville durable, la Mairie de Beyoglu, Istanbul, 3 janvier 2008.                                     

 

Cankat, Aysegül, L’enseignement supérieur et la recherche rencontrent les professionnels : pour un meilleur partage des cultures de la fabrication spatiale, communication à IMP : Istanbul Metropolitan Planning et présentation du projet pour 2007-2008 en présence de Mr. Hüseyin Kaptan, chargé de mission, 6 juillet 2007.

 

Cankat, Aysegül, PLU comme outil, PLU comme projet : Grenoble ville « durable », contribution au séminaire de travail à IMP (Istanbul Metropolitan Planning), Istanbul, 5 juillet 2007.  

 

Cankat, Aysegül, La ville et l’architecture comme témoins de la pluriculturalité : Istanbul 1839-1950, contribution, séminaire doctoral, « Espace, Matières et Société », les Grands Ateliers de l’Isle d’Abeau, le 4 mai 2007.

 

Cankat, Aysegül, Istanbul, ville d’hier, métropole d’aujourd’hui : support et prétexte au débat sur l’urbain, organisation du séminaire international, responsabilité scientifique, ENSA de Grenoble, Grenoble, 18-19 novembre 2004.

 

Cankat, Aysegül, Istanbul, d’un cosmopolitisme méditerranéen séculaire à un pluralisme mégapolitain, communication dans le cadre du séminaire international « Diversités citadines, comparaisons internationales »,  DRAST, Paris, le 6 juin 1999.

 

Tables rondes

Cankat, Aysegül, Dépasser les frontières sociales en France. La démarche architecturale comme levier d’action ?, contribution à la table ronde organisée dans le cadre de l’Assemblée Générale annuelle de l’association Architectes sans frontières, animateur et rapporteur pour l’ENSAG, le 17 mars 2017.

 

Cankat, Aysegül, Habiter dans les espaces du dehors : les gecekondu à Istanbul, communication dans le cadre de la table ronde, programme « Téhéran, projections d’une ville », participation à la table ronde, Paris, la Cité de l’Architecture, le 23 mai 2014.

 

Cankat, Aysegül, Üst Ölçekli Stratejilerle Alt Ölçekli Projeler Arasi Iliskilere Metodolojik Yaklasim [De la pensée stratégique territoriale à l’action locale : questions méthodologiques], participation à la table ronde «  les [grands projets] d’Istanbul », la Chambre des Architectes d’Istanbul, le 12 mars 2012.

 

Cankat, Aysegül, De la Ceinture verte à la métropole soutenable : Ouagadougou 2015, 2025, 2050, contribution à la journée d’études à la Direction de l’Environnement et de la Planification de Ouagadougou, Burkina Faso, le 12 mars 2011.

 

Cankat, Aysegül, Le monument comme acteur actif et dynamique pour la métropole contemporaine : la muraille terrestre d’Istanbul, organisation et participation à la table ronde « Istanbul Kara Surlari », Chambre des architectes d’Istanbul, le 18 février 2011.

 

Cankat, Aysegül, Beykoz, Istanbul : doga kent – kaynak kent, [Beykoz, Istanbul : ville nature - ville ressources], organisation et participation à la table ronde « Beykoz, doga, kültür, kent », Mairie de Beykoz, le 3 février 2009.

 

Cankat, Aysegül, Urbanité durable, entre préceptes et prétextes, participation à la table ronde organisée dans le cadre de la semaine de finalisation du projet européen, école nationale supérieure d’architecture de Grenoble, responsable du projet, responsable de l’organisation et de la coordination, rapporteur, le 1er février 2007.

 

Programmes audio-visuels

Cankat, Aysegül, « Sur la ville et l’urbanité », participation à l’émission de radio Metropolitika organisée par Korhan Gümüs, Açikradyo, 19 octobre 2011, 11h-12h30, Istanbul.

 

Cankat, Aysegül. « Yayilma büyümenin en kolay ve müsrif sekli [l’étalement est la forme la plus facile et la plus gaspilleuse du développement] », entretien par Özlem Bahadir Kebapçi, in Arkitera, Istanbul, mars 2008, http://v3.arkitera.com/s103-yayilma-buyumenin-en-kolay-ve-en-musrif-Şekli.html

 

Workshop

Cankat, Aysegül, « Gecekondu comme expérimentation spatiale, produire de la connaissance pour les projets de renouvellement : le cas de deux ensembles urbains à Seyrantepe, Istanbul », workshop organisé dans le cadre du séminaire en master à l’Université des Beaux-Arts de Mimar Sinan, 31 mars, 1er et 2 avril 2018 (collectivités locales, habitants, étudiants et enseignants en master de MSGSÜ), responsabilité de l’organisation.

 

Cankat, Aysegül, « Kabataş – Perşembe Pazarı, quand la Corne d’Or rencontre le Bosphore : penser le littoral comme système », responsabilité pédagogique et organisationnelle du workshop, dans le cadre du dixième anniversaire de l’atelier européen « villes, territoires, sociétés », avec la participation de 80 étudiants et de 10 enseignants des différents établissements participants, et l’implication de la Chambre des architectes d’Istanbul, de la mairie de Kâgithane, Istanbul, 2-3 décembre 2015.

 

Cankat, Aysegül, « Grenoble – Istanbul : habitat [des] – habiter [les] territoires métropolitains », workshop international dans le cadre de l’atelier européen 2014-2015, enseignement du projet en master II, responsabilité pédagogique et organisationnelle avec la participation de 50 étudiants et 8 enseignants (ENSAG, Université des Beaux Arts de Mimar Sinan, Université Technique de Yildiz, en coopération avec la Metro), 13-19 octobre 2014.

 

Cankat, Aysegül, le workshop « Habiter le [Grand Grenoble] et ses territoires : le projet d'architecture comme outil de construction métropolitaine », dans le cadre de l’atelier européen 2013-2014, master II, responsabilité pédagogique, organisation, ENSA de Grenoble, Grenoble, 7-11 octobre 2013.

 

Cankat, Aysegül, le workshop « l’Y Grenoblois comme armature écologique : penser la soutenabilité par l’habitat et le grand territoire », dans le cadre de l’Atelier européen 2012-2013, master II, responsabilité pédagogique et organisationnelle avec la participation de 60 étudiants et 10 enseignants (ENSAG, Polytechnique de Turin, Université des Beaux Arts de Mimar Sinan, Université Technique de Yildiz, en coopération avec la Metro et la Communauté des communes du Sud grenoblois, Grenoble, 21-27 octobre 2012.

 

Cankat, Aysegül, le workshop « La Vallée de Cendere à Istanbul comme système fédérateur d'urbanité : réactiver la géographie pour une métropole soutenable », dans le cadre de l’atelier européen, master II, responsabilité pédagogique et organisation-coordination, Istanbul, 15-26 octobre 2011.

 

Cankat, Aysegül, le workshop « Le Mur de Théodose II, le monument, la ville, le territoire : penser et agir à l’interrelation des échelles et des enjeux », dans le cadre du travail pour le PFE, responsabilité pédagogique, organisation, 16-19 février 2011. 

 

Cankat, Aysegül, le workshop « Grenoble [Est], la Vallée du Grésivaudan : les espaces ouverts comme structure fédératrice d’une métropole soutenable », dans le cadre de l’atelier européen, master II, responsabilité pédagogique et coordination, Grenoble, 18-22 octobre 2010.

 

Cankat, Aysegül, le workshop « Beykoz-Istanbul : nature, culture, urbanité, vers un territoire soutenable » dans le cadre de l’atelier européen, master II, responsabilité pédagogique et organisation, Istanbul, 9-22 novembre 2008.

 

Cankat, Aysegül, le workshop « Ville équitable, ville durable : Kasimpasa-E5 à Istanbul, un territoire sous haute pression », dans le cadre de l’atelier européen, master II, responsabilité pédagogique et organisation, Istanbul, 15-25 novembre 2007.

 

Cankat, Aysegül, le workshop « Ville consolidée, ville durable : Grenoble Secteur [Sud] et Istanbul Topkapi », dans le cadre de l’atelier européen, master II, co-responsabilité pédagogique, organisation, ENSA de Grenoble, Grenoble, 16-20 octobre 2006.

 

Cankat, Aysegül, le workshop « Le port de Galata, le port de Starsbourg : vers une reconquête urbaine », dans le cadre de l'atelier européen 2005-2006, master II, co-responsabilité pédagogique, organisation, Université des Beaux Arts de Mimar Sinan, Istanbul, 23-25 novembre 2005.

 

Cankat, Aysegül, le workshop « Istanbul et ses fortifications : de la ville au territoire », dans le cadre du Congrès de l’Union Internationale des Architectes, responsabilité pédagogique et scientifique, organisation, Université Technique d’Istanbul, Istanbul, 3-7 juillet 2005.

 

Cankat, Aysegül, le workshop « Kuzguncuk, Istanbul : village dans la ville/quartier de la ville », dans le cadre de l’atelier de projet en master II, Cultures et Habitats, responsabilité pédagogique et organisation, Istanbul,

Istanbul, 9-23 avril 2005.

 

Cankat, Aysegül, le workshop « Kumkapi, Istanbul : connaître, comprendre et agir », dans le cadre de l’atelier de projet en master II, Cultures et Habitats, responsabilité pédagogique et organisation, Istanbul, 10-24 avril 2004.

 

Cankat, Aysegül, le workshop « Süleymaniye, Istanbul : participer à la réflexion pour le devenir d’un quartier », dans le cadre de l’atelier de projet en master II, Cultures et Habitats, co-responsabilité pédagogique et organisation, Istanbul, 12-26 avril 2003.

 

Expositions

Cankat, Aysegül, « Ville consolidée, ville durable : Grenoble Secteur [Sud] », exposition des travaux d’étudiants en master II, à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble, mai 2007.

 

Cankat, Aysegül, « Port de Galata, Port de Strasbourg : vers une reconquête urbaine », exposition des travaux d’étudiants en master II, dans le cadre de l’atelier européen, à l’Université des Beaux Arts de Mimar Sinan, mai 2006.

 

Cankat, Aysegül, « Projets à Istanbul », exposition des travaux d’étudiants en cinquième année de l’ENSA de Nancy, ENSA de Grenoble : novembre 2004, ENSA de Nancy : janvier 2005, Université Technique de Yildiz à Istanbul : avril 2005.

 

Conférences

Cankat, Aysegül, « Bilgi, algı, düşünce : Yaşamın temsiliyle mekân kurmak », [Connaissance, perception, pensée : Instaurer l’espace par la représentation de la vie], conférence débat au siège de l’asspciation Hayit, Osmanaga mah., Kalfaoglu sok., n°24, Kadiköy, Istanbul, le 10 novembre 2019.

 

Cankat, Aysegül, « Yer-insan-mekân : değerleri görmek ve görünür kılmak », [Lieu-l’homme-l’espace : voir et révéler les valeurs], conférence dans le cadre des enseignements en licence, département planification urbaine, l’Université des Beaux-Arts de Mimar Sinan, le 28 mars 2019, Istanbul.

 

Cankat, Aysegül, « Mekan bilgisi üreten araç olarak temsil : çizim/tekrar çizim », [La représentation comme outil de production de connaissance : dessin/re-dessin], conférence dans le cadre des enseignements en licence, département planification urbaine, l’Université des Beaux-Arts de Mimar Sinan, le 31 mars 2016, Istanbul.

 

Cankat, Aysegül, « Bilgi üreten araç olarak çizim/tekrar çizim : yerel-genel », [Le dessin/re-dessin comme outil de production de connaissance : locale-générale], conférence dans le cadre des séminaires en master de la faculté d’architecture, l’Université des Beaux- Arts de Mimar Sinan, le 30 novembre 2015.

 

Cankat, Aysegül, « Araliklardaki Istanbul, kent intermezzolari », [Istanbul des interstices, les intermèdes urbains], conférence dans le cadre des activités scientifiques de AKSAM, série Les trois temps d’Istanbul, centre de recherche de l’Université des Beaux-Arts de Mimar Sinan, Istanbul, le 19 mars 2015.

 

Cankat, Aysegül, « Gecekondu bir(çok) mekandır : mimarın diğer kültürü, mimarlığın öteki referansı », [Gecekondu est un espace multiple : l’autre culture de l’architecte, l’autre référence de l’architecture], conférence dans le cadre des séminaires en master de l’Université de Bilgi à Istanbul, le 17 novembre 2014.

 

Cankat, Aysegül, « L’histoire et le territoire, l’insularité comme dynamique : l’île d’Ouessant et l’île de Gökçeada », conférence dans le cadre de la séance de clôture des enseignements en Licence 1 du département de la planification urbaine et territoriale de MSGSÜ, le 14 mai 2014.

 

Cankat, Aysegül, « La soutenabilité face à la spéculation foncière », conférence dans le cadre du séminaire Le Port d’Ayvacik et l’environnement, organisé par GÜMCED, Büyükhüsun, Canakkale, le 28 août 2011.

 

Cankat, Aysegül, « Le projet d’architecture comme question au territoire », conférence dans le cadre de l’enseignement du projet en master, MSGSÜ, Istanbul, le 16 mai 2011.

 

Cankat, Aysegül,  « La typologie comme séquence narrative : de l’outil de connaissance à l’outil opératoire », conférence à l’Université Technique de Yildiz, le 21 avril 2011.

 

Cankat, Aysegül, « L’habitat ordinaire du XIXe siècle comme patrimoine: Istanbul, du mythe de la communauté à la réalité de la spécificité », conférence à l’Institut Français d’Etudes Anatoliennes, Istanbul, le 20 avril 2011.

 

Cankat, Aysegül, « La spatialité des « gecekondu » : un morceau urbain ordinaire mais pas comme les autres », conférence à l’Université des Beaux Arts de Mimar Sinan, Istanbul,  le 2 février 2009.

 

Cankat, Aysegül, « L’enseignement du projet urbain en France, expérience personnelle, expérience partagée », conférence, MSGSU, Istanbul, le 12 mai 2006.      

 

Cankat, Aysegül, « La réforme LMD dans les écoles d’architecture en France, dans le cadre du processus de Bologne », conférence, MSGSU, Istanbul, le 11 mai 2006.           

 

Cankat, Aysegül, « Habiter à Istanbul, histoire et actualité des maisons du XIXe siècle », conférence dans le cadre des mardis d’architecture, l’ENSA de Nancy, Nancy, le 20 novembre 2002.

 

Publications sur HAL

2018

Chapitre d'ouvrage

titre
Istanbul, les gecekondu comme expérimentation spatiale : détours et inversions pour repenser l’architecture
auteur
Aysegul Cankat
article
Chris Younès et Céline Bodart. Au tournant de l’expérience, Interroger ce qui se construit, partager ce qui nous arrive, Hermann, pp.157-171, 2018
Accès au bibtex
BibTex
titre
Gecekondu as vernacular architecture, architect as an observer of gecekondu
auteur
Aysegul Cankat
article
Yasar Adanali. Gecekondu Conversations : Archive, memory, imagery, space, architecture, Istanbul, Studio X and Columbia University Press, pp.38-51, 2018
Accès au bibtex
BibTex

2017

Chapitre d'ouvrage

titre
Istanbul des quartiers informels, les riches spatialités des gecekondu face aux grands projets de renouvellement
auteur
Aysegul Cankat
article
Mantziaras Panos, Milbert Isabelle, Vigano Paola. Inégalités urbaines, du projet utopique au développement durable, MetisPresses, 2017
Accès au bibtex
BibTex
titre
Les gecekondu à Istanbul, des espaces où se cristallisent les cultures de l’habiter comme patrimoine
auteur
Aysegul Cankat
article
Barrère Céline, Busquet Grégory, Diaconu Adriana, Girard Muriel. Mémoires et patrimoines, des revendications aux conflits, l’Harmattan, pp.299-311, 2017
Accès au bibtex
BibTex

2016

Chapitre d'ouvrage

titre
Du tout à l’ensemble, une pensée en systèmes pour le projet urbain
auteur
Aysegul Cankat
article
Xavier Guillot. Ville, Territoire, paysage, vers un nouveau cycle de pensée du projet, Saint-Etienne, Publications de l’Université, pp.248-255, 2016
Accès au bibtex
BibTex

2014

Article dans une revue

titre
Inscrire l'impermanence dans la durée par le fondement scientifique
auteur
Aysegul Cankat
article
Le Philotope, Réseau Philau, 2014, pp.81-88
Accès au bibtex
BibTex

Communication dans un congrès

titre
Habiter dans les espaces du dehors : les gecekondu à Istanbul
auteur
Aysegul Cankat
article
Table ronde, programme Téhéran, projections d'une ville, May 2014, Paris, France
Accès au bibtex
BibTex
titre
L'histoire et le territoire, l'insularité comme dynamique : l'île d'Ouessant et l'île de Gökçeada
auteur
Aysegul Cankat
article
Conférence dans le cadre de la séance de clôture des enseignements du département de la planification urbaine et territoriale de MSGSÜ, May 2014, Istanbul, Turquie
Accès au bibtex
BibTex
titre
Mimarî Projede Ölçekler Arasi Düsünce Kültürü [la culture de la pensée à l'interrelation des échelles en architecture]
auteur
Aysegul Cankat
article
Communication pour la clôture du séminaire de recherche en master, MSGSÜ, département architecture, May 2014, Istanbul, Turkey
Accès au bibtex
BibTex
titre
Les gecekondu comme laboratoire pour la connaissance en architecture : inverser le regard pour apercevoir
auteur
Aysegul Cankat
article
Conférence dans le cadre du séminaire " gecekondu comme expérimentation spatiale ", Feb 2014, Istanbul, Turquie
Accès au bibtex
BibTex

2013

Communication dans un congrès

titre
Les quartiers de gecekondu à Istanbul, espaces imbriqués, usages entrelacés
auteur
Aysegul Cankat
article
Colloque international "Quartiers, le retour ou la fin", Institut Français d'Etudes Anatoliennes,, May 2013, Istanbul, Turquie
Accès au bibtex
BibTex

Autre publication

titre
La thèse comme embrayeur méthodologique. Des outils de production de connaissance aux outils d'énonciation projectuelle
auteur
Aysegul Cankat
article
2013, pp.131-144
Accès au bibtex
BibTex

2012

Communication dans un congrès

titre
Ekolojik dizgelerin mekan kurucu yetenekleri : kentsel dönüsümden çevresel yenilemeye
auteur
Aysegul Cankat
article
colloque international Greenage II, MSGSÜ, Apr 2012, Istanbul, Turkey
Accès au bibtex
BibTex
titre
Üst Ölçekli Stratejilerle Alt Ölçekli Projeler Arasi Iliskilere Metodolojik Yaklasim [De la pensée stratégique territoriale à l'action locale : questions méthodologiques]
auteur
Aysegul Cankat
article
Table ronde Istanbul'un Büyük Projeleri [les grands projets d'Istanbul], Chambre des architectes d'Istanbul, Mar 2012, Istanbul, Turkey
Accès au bibtex
BibTex
titre
Les passages vernaculaires, des relations émotionnelles
auteur
Aysegul Cankat
article
Colloque international, "Passing, Passage, Arcade", AKSAM, Mar 2012, Istanbul, Turquie
Accès au bibtex
BibTex

Chapitre d'ouvrage

titre
Un mythe à Istanbul, l'habitat comme identité communautaire
auteur
Aysegul Cankat
article
Histo.art, vol. 1, n°4, Sorbonne, pp.113-137, 2012
Accès au bibtex
BibTex

2011

Article dans une revue

titre
Haliç bir sistemdir [La Corne d'or est un système]
auteur
Aysegul Cankat
article
Mimarist, 2011, pp.62
Accès au bibtex
BibTex
titre
İstanbul Kara Surları'nı bir dizge olarak algılamak ve anıt ötesi dinamikler içinde korumak [La Muraille terrestre d'Istanbul comme système : des dynamiques de préservation au-delà de la monumentalité]
auteur
Aysegul Cankat
article
Mimarist, 2011, pp.71-73
Accès au bibtex
BibTex

Communication dans un congrès

titre
La soutenabilité face à la spéculation foncière
auteur
Aysegul Cankat
article
Conférence dans le cadre du séminaire " Le Port d'Ayvacik et l'environnement ", Aug 2011, Büyükhüsun, Canakkale, Turquie
Accès au bibtex
BibTex
titre
Bölge sorgulayici özge olarak mimarlik projesi
auteur
Aysegul Cankat
article
Bölge sorgulayici özge olarak mimarlik projesi, [Le projet d'architecture comme question au territoire], May 2011, Istanbul, Turkey
Accès au bibtex
BibTex
titre
Anlatim sekansi olarak tipoloji : bilgi üretmeden mekan üretmeye dogru
auteur
Aysegul Cankat
article
Conférence à l'Université Technique de Yildiz, Apr 2011, Istanbul, Turkey
Accès au bibtex
BibTex
titre
L'habitat ordinaire du XIXe siècle comme patrimoine : Istanbul, du mythe de la communauté à la réalité de la spécificité
auteur
Aysegul Cankat
article
Conférence à l'Institut Français d'Etudes Anatoliennes, Apr 2011, Istanbul, Turquie
Accès au bibtex
BibTex
titre
Le monument comme acteur actif et dynamique pour la métropole contemporaine : la muraille terrestre d'Istanbul
auteur
Aysegul Cankat
article
Table ronde Istanbul Kara Surlari, Chambre des architectes d'Istanbul, Feb 2011, Istanbul, Turquie
Accès au bibtex
BibTex

Autre publication

titre
La vallée de Cendere à Istanbul : réactiver la géographie pour une métropole soutenable
auteur
Aysegul Cankat
article
2011
Accès au bibtex
BibTex
titre
De la Ceinture verte à la métropole soutenable : Ouagadougou 2015, 2025, 2050
auteur
Aysegul Cankat
article
2011
Accès au bibtex
BibTex

2010

Article dans une revue

titre
Gecekondu : un projet urbain en acte et en puissance
auteur
Aysegul Cankat
article
Urbanisme, Publications d'architecture et d'urbanisme, 2010, pp.60-61
Accès au bibtex
BibTex

Communication dans un congrès

titre
La ville multiple : l'habitat d'Istanbul, commandes privées et images publiques
auteur
Aysegul Cankat
article
Journée d'études Goûts privés et enjeux publics : les modes de patrimonialisation, INHA, Jun 2010, Paris, France
Accès au bibtex
BibTex

2009

Article dans une revue

titre
Büyük ölçek sorgulayicisi olarak mimarlik projesi : Beykoz örnegi [Le projet d'architecture comme questionnement urbain et territorial : le cas de Beykoz]
auteur
Aysegul Cankat
article
Mimarist, 2009, pp.84-87
Accès au bibtex
BibTex
titre
Le Mur de Théodose II à Istanbul : penser et agir à l'interrelation des échelles et des enjeux
auteur
Aysegul Cankat
article
Bulletin Europa Nostra, 2009, pp.9-10
Accès au bibtex
BibTex

Communication dans un congrès

titre
La spatialité des " gecekondu " : un morceau urbain ordinaire mais pas comme les autres
auteur
Aysegul Cankat
article
Conférence à l'Université des Beaux Arts de Mimar Sinan, Feb 2009, Istanbul, Turquie
Accès au bibtex
BibTex

Autre publication

titre
Istanbul : doga kent - kaynak kent, [Beykoz, Istanbul : ville nature - ville ressources]
auteur
Aysegul Cankat
article
2009
Accès au bibtex
BibTex