Paul MOLDOVAN

bourse européenne, cotutelle avec l’université de Cluj, Roumanie, architecte
Titre de la thèse : Transformations et mutations de l’enseignement de l’architecture à l’ère du numérique

L’objectif de cette thèse est d’extraire, après le processus de recherche, un ensemble de lignes directrices qui ouvriront des orientations futures possibles pour l’enseignement de l’architecture. Le processus de travail est basé sur une méthodologie en trois volets destinés à provoquer et à éclairer le débat plutôt que de prévoir à terme précis le futur : une étude historique (H1) sur l’évolution de l’architecture et de l’enseignement européen de l’architecture jusqu’au milieu des années 70, une étude de la profession et de l’enseignement de l’architecture à l’ère du numérique (H2 – au milieu des années 70 et présent) et des études de cas sur des écoles d’architectures européennes. Pour une meilleure compréhension de la manière dont l’architecture et l’éducation architecturale ont évolué au cours de leur existence, Paul Moldovan travaille avec la théorie des trois dissociations de Bernard Tschumi (1995) mise dans le contexte des révolutions culturelles décrites par Françoise Choay (2006).

Publications sur HAL

2015

Chapitre d'ouvrage

titre
Modelling. Network. Code
auteur
Paul-Mihai Moldovan, Anne Coste, Adriana Matei
article
Architecture Anthology I: Education, Research, and Practice, Athens Institute for Education and Research (ATINER), pp.3--18, 2015, 978-618-5065-80-5
Accès au bibtex
BibTex