Ce workshop interdisciplinaire s’adresse aux étudiants de plusieurs masters grenoblois. Dans la continuité des études qui ont récemment mis en avant l’idée de la montagne comme laboratoire pour la science et pour la société (François et al., 2010 ; Brun et Perrin, 2001), ainsi que comme lieu de l’innovation (Attali et al., 2014 ; Corrado, 2010 ; Bourdeau, 2009 ; Giraut, 2009) et comme cadre et référent de l’action collective (Debarbieux, 2009), ce module vise à mettre les étudiants en capacité d’analyser les territoires de montagne de plusieurs points de vue et de synthétiser des visions prospectives à partir de leurs différentes approches disciplinaires. Le terrain d’étude est celui de la ligne ferroviaire régionale Grenoble-Veynes-Gap. Cette dernière est entendue comme infrastructure potentiellement capable non seulement de desservir des territoires faisant partie d’un ensemble métropolitain, mais aussi de générer des territorialités réticulaires, ainsi qu’une identité fédératrice et des projets territoriaux partagés.

Pour plus d’informations; visitez le site web du workshop

 

workshop Lus